GALERIE LÉLIA MORDOCH

50 rue Mazarine - 75006 Paris

Mardi-samedi 11h-19h

téléphone : 01-53-10-88-52

mail : lelia.mordoch.galerie@wanadoo.fr

Membre du Comité professionnel des galeries d’art, Lélia Mordoch a ouvert sa galerie à Paris en 1989 à Saint-Germain-des-Prés. De l’art abstrait dans les premières années, la galerie a élargi son champ artistique en présentant de la sculpture murale, de la vidéo et d’autres médias. Dès le début des années 90, Lélia Mordoch commence à exposer les œuvres des artistes du GRAV (Garcia Rossi, Le Parc, Morellet, Sobrino, Stein et Yvaral). En 2009 pour ses 20 ans, elle ouvre une deuxième galerie à Miami. En bientôt trente ans de passion pour l’art, la galerie a présenté plus de 120 expositions personnelles et 50 expositions de groupe. Elle a aussi une présence active sur les foires, avec plus de 100 participations en France et à l’étranger.

Saint-Germain/Invalides

Expositions précédentes

12 octobre 2018 —> 17 novembre 2018
vernissage le 11 octobre 2018
L'ATLAS I Optical Graffiti
Pour L’Atlas, toute lettre est une forme et toute forme est une lettre. Il se fait d’abord un nom sur la scène graffiti dans les années 1990. Fasciné par l’histoire de l’écriture, il étudie ensuite la calligraphie dans plusieurs pays et dessine sa propre typographie.

L’exposition “Optical Graffiti” propose un aperçu des différentes séries réalisées ces dix dernières années, comme “Phosphènes” dans laquelle les lettres de son nom apparaissent ou disparaissent entre les lignes selon qu’on les regarde au jour ou à la lumière noire, ou la récente série “Shapes” dont il conçoit le support selon la taille de la forme.

Sans jamais se départir de son amour de la lettre, L’Atlas change les proportions des vides et des pleins pour brouiller le regard, cryptant les mots contenus dans ses toiles, parfois jusqu’à l’effacement. Son œuvre se situe au croisement de l’histoire de l’écriture, de l’art minimal, de l’abstraction géométrique et de l’art optique.

A l'occasion de l'exposition, parution du livre “L'Atlas - Optical Graffiti”, 96 pages, éditions Lélia Mordoch.

Textes de Lélia Mordoch, Sophie Pujas / L'Atlas et Michel Verlinden.